Le drone, une solution d’avenir ?

Le drone, plus discret qu’une jeep, plus facile à utiliser qu’une montgolfière, qu’un avion taxi ou un hélicoptère peut permettre d’obtenir de superbes images aériennes. Cependant, il est susceptible d’effrayer les animaux ce qui limite les plans rapprochés.


Son usage, du fait de son coût a été longtemps réservé aux professionnels. Aujourd’hui, la baisse des pris constatés le met à la portée d’un certain nombre d’amateurs (au moins pour les modèles les moins sophistiqués).


Attention, son utilisation peut, suivant les pays être soumis à des réglementations plus ou moins contraignantes. Il convient de se renseigner avant utilisation !

Rapides, maniables et peu encombrants, les engins roulants télécommandés portant une caméra permettent des prises de vue sous des angles inédits. Un avantage qui n'a pas échappé aux photographes animaliers qui commencent à troquer leurs téléobjectifs surpuissants contre des petits robots tout terrain.

Ces machines peuvent en effet placer un objectif à proximité immédiate des grands fauves ou des puissants et susceptibles herbivores (rhinocéros, buffles, éléphants...).
Et ce, sans que le photographe ne coure
lui-même le risque
de se faire piétiner ou déchiqueter.